Bienvenue sur le site des Trophées Innovation Océan
 

MITIMED : un outil pour l’évaluation et le dimensionnement de la séquence ERC appliquée aux Etudes d’Impacts Environnementales (EIEs) en mer

 

L’INNOVATION

Dans le cadre d’une thèse CIFRE réalisée par Celine JACOB sur la compensation écologique en milieu marin, CREOCEAN a développé un outil, MitiMed, qui propose une approche simple, opérationnelle et standardisée visant à évaluer et dimensionner les besoins en termes de compensation écologique. Cet outil est applicable aux Etudes d’Impacts Environnementales dans tout type de projet de développement en mer. Il vise prioritairement la compensation mais peut aussi être appliqué à chacune des étapes de la séquence Eviter-Réduire-Compenser (ERC) lorsque le projet d’aménagement bénéficie de plusieurs variantes possibles pour choisir la variante de moindre impact.

L’utilité d’un tel outil MitiMed dérive d’un constat fait lors de la thèse de Céline Jacob, sur les lacunes des EIEs en mer : la séquence ERC n’est pas respectée dans la plupart des EIEs marines en France, il y a une forte confusion dans la distinction des différentes mesures E, R et C, très peu d’outils pour la restauration des milieux ou des espèces existent et sont performants pour une compensation efficace,  les mesures ERC, lorsqu’elles sont proposées, ne sont issues d’aucun véritable calcul quantifié permettant de justifier l’équivalence entre les pertes et les gains en termes de biodiversité, très peu (voire aucun) suivis ou contrôles des mesures ERC ne sont véritablement réalisés, de son côté, la réglementation évolue de manière plus stricte (en particulier : loi sur la biodiversité (L163-4) : obligation de résultat pour la compensation).

L’outil MitiMed ne prétend pas résoudre tous ces problèmes mais il vise à minima à établir un premier cadre de travail plus strict et plus standardisé dans le domaine de la compensation où tout/beaucoup d’éléments restent à définir/préciser.

L’outil MitiMed a l’avantage de quantifier les pertes et les gains en terme de fonctionnalité des écosystèmes marins, d’identifier les habitats ou les espèces vers lesquels prioriser les efforts, et de proposer une méthode quantitative, justifiée et justifiable de dimensionnement des mesures ERC. Il donne aussi des objectifs à atteindre en prenant en compte la durée de mise en place des mesures compensatoires, leur développement dans le temps, les risques inhérents à la fiabilité des mesures compensatoires (en particulier liés aux techniques de restauration des milieux qui sont loin d’être maitrisées).

A ce stade, l’outil MitiMed fonctionne et est opérationnel. Il a été testé en interne à Créocéan sur plusieurs projets d’aménagements portuaires. Il reste toutefois expérimental dans la mesure où il demande à être testé sur davantage de projets marins et est donc voué à être perfectionné dans le temps.

Ce travail est issu d’une collaboration entre Créocéan, CEFE (Centre d’Ecologie Fonctionnel et Evolutive) et l’Université Paul Valéry à Montpellier.

 

Le caractère INNOVANT

En milieu marin il existe très peu d’outils existants pour dimensionner la compensation des impacts des projets d’aménagement des milieux naturels ou d’exploitation des ressources marines.

L’outil MERCICOR qui a été développé en milieu tropical.
La méthode MERCI est développée en France mais n’est pas spécifique au milieu marin.
L’outil MitiMed est la seule méthode existante et applicable spécifiquement en milieu marin pour la méditerranée et l’atlantique.

 

L’UTILITE de l’innovation

Une bonne prise en compte et une estimation quantitative des impacts et de la compensation sont impératives pour assurer le principe de non perte nette de biodiversité. C’est ce que fait l’outil MitiMed : il propose une méthode standardisée et opérationnelle, fondée sur une analyse multicritère de l’état et des fonctionnalités de l’environnement qui permet d’assurer une équivalence entre les pertes écologiques liées aux impacts des projets en mer et les gains écologiques obtenus par la compensation.

MitiMed permet donc de passer d’une méthode d’estimation qualitative et aléatoire des efforts de compensation à produire à une méthode quantitative et rigoureuse qui oblige les porteurs de projets à davantage d’efforts de compensation.

 

L’impact ENVIRONNEMENTAL de l’innovation

Une bonne prise en compte et une estimation quantitative des impacts et de la compensation sont impératives pour assurer le principe de non perte nette de biodiversité. C’est ce que fait l’outil MitiMed : il propose une méthode standardisée et opérationnelle, fondée sur une analyse multicritère de l’état et des fonctionnalités de l’environnement qui permet d’assurer une équivalence entre les pertes écologiques liées aux impacts des projets en mer et les gains écologiques obtenus par la compensation.

MitiMed permet donc de passer d’une méthode d’estimation qualitative et aléatoire des efforts de compensation à produire à une méthode quantitative et rigoureuse qui oblige les porteurs de projets à davantage d’efforts de compensation.

 

Donnez votre avis sur les trois critères ci-dessous et commentez éventuellement votre appréciation

 

Utilité
Degré d innovation
Impact sur environnement
Les derniers commentaires
  • Une bonne estimation des impacts

  • Excellent outil

  • Un outil enfin capable de donner une évaluation, une mesure accessible auprès des décideurs, simple et rapide des effets des activités humaines sur la mer.
    C’est la dernière innovation qui manquait au système français pour valider le coût efficacité des mesures mises en place pour éviter, Réduire et compenser les impacts marins.
    Cette approche permettra de donner une idée du cout / éfficacité écologique des autres innovations proposées dans ce chapitre (Seaboost, Ecocean…). Uen innovation réellement majeure !

Laissez un commentaire sur cette innovation. Votre adresse email ne sera pas publiée.